#MercrediFiction

Luc Didry
cc-0

Epub

jeudi 5 octobre 2017 01:30:51

Rencontrer qq'un qu'on connait depuis longtemps sur Internet, se remémorer cette époque… Manger et et boire en bonne compagnie, sentir le temps s'arrêter… Évoquer le futur…
Bon sang, mais quel jour sommes-nous ? Qui a encore détraqué le cours du temps ?

Source

mercredi 27 septembre 2017 23:27:16

Il est un fait inconnu des biographes de Conan. Son surnom de Conan le barbare lui venait certes de sa sauvagerie au combat, mais comment celle-ci lui était-elle venue ?
Cela remontait à son enfance. Il lui fallait se défendre dans un environnement hostile et dangereux. Les autres enfants et même les adultes se moquaient de sa passion pour le point de croix. C'est à coup d'épée au travers de la tronche qu'il leur apprit leurs idées merdiques sur le genre étaient à jeter.

Source

vendredi 22 septembre 2017 12:23:59

— Dis donc, ton histoire de voyage de pouets dans le futur…
— Oui ?
— Y aurait pas un problème dans les dates ? Tout a été décalé d'un jour. Ton pouet aurait dû paraître le 23 septembre.
— Mmh… tu as raison. Ce doit être une fuite du champ de tachyons. Voilà une piste intéressante pour la communication avec le passé !
— Tu n'aurais pas été contaminé ? Tu as toi-même parlé du 22 août.
— … J'ai donc voyagé dans le passé ! À moi le prix Nobel et les numéros du loto !

Source

vendredi 22 septembre 2017 12:13:59

— J'ai réussi à communiquer avec le futur !
— Comment ça ?
— J'ai envoyé ce pouet à un mois dans le futur ! Il est paru le 22 septembre au lieu du 22 août !
— Et t'as des réponses ?
— Non, je n'ai pas encore réussi à envoyer des pouets dans le passé… et manifestement, je n'y serais pas parvenu dans un mois.

Source

mercredi 20 septembre 2017 22:48:21

— Salut forgeron ! Quoi de neuf ?
— Un gamin a tué mon chien de garde…
— Dur.
— Il a dit qu'il allait le remplacer.
— C'est déjà ça.
— Non, tu comprends pas : c'est le gamin qui sera mon chien de garde !
— Sans blague ?
— Oui. Ce qui m'embête avec ça, c'est que ça va me coûter une blinde en bouffe, un gamin en pleine croissance.
— Dis-toi qu'au moins t'auras pas à lui faire sa promenade quand il pleut.
— Mouais…
— Bon, je dois filer. À bientôt Chulainn !

Source

mercredi 13 septembre 2017 11:23:10

Enfin ! Un voyage au Japon ! Depuis le temps qu'il en rêvait… Bon, certes, il fallait 49 jours pour y arriver, et il resterait toujours au même endroit, mais c'était le Japon ! Et puis, c'était gratuit, alors pourquoi se priver ? Il se demanda où pouvait bien être situé Anoyo sur la carte…

— Navré madame, nous n'avons rien pu faire, il était dans un état critique en arrivant et nous n'avons pas pu le réanimer. Toutes mes condoléances.

Source

mercredi 6 septembre 2017 08:11:20

Les morts sortaient de leur tombe sous forme de fantômes. Ils avaient faim d'âmes et ceux qu'ils touchaient perdaient instantanément la leur, devenant des poupées inanimées.
Le seul moyen de se débarrasser des spectres était le chant du coq, bruit qui leur était insupportable.
Hélas, cela faisait bien longtemps que les poules n'étaient plus que fabriquées en série dans des ateliers de clonage…

Source

mercredi 6 septembre 2017 07:53:37

— Un troll apparaît au détour d'un couloir. Que faites-vous ?
— Je lance mon dé 20 !
— Vous êtes sûr ?
— Oui ! Je lui balance mon dé 20 dans la gueule ! Par Crom !

Source

mercredi 30 août 2017 22:47:06

Tarek bondit de joie. Il avait enfin réussi ! Sa machine de bric et de broc synthétisait une substance qui, non seulement pouvait servir d'aliment, mais aussi de source d'énergie, et cela à partir de ressources quasi infinies, l'eau de mer et l'air. Avec un peu de chance, il pourrait sauver l'humanité en peu de temps !
La balle le frappa juste entre les deux yeux. Les services Nestlé de prévention des menaces étaient toujours aussi efficaces…

Source

mercredi 16 août 2017 22:29:09

Sa maîtresse lui caressa la tête, lui flatta le ventre… il ronronna de plaisir et s'étira. Il se frotta contre ses jambes en miaulant jusqu'à ce qu'elle finisse par remplir sa gamelle.
Encore les mêmes croquettes depuis le début du mois… pas très digestes, mais il avait toute la journée pour digérer en dormant. Ce n'était décidément pas une mauvaise position quand on pense au taux de chômage actuel.
« Animal de compagnie, nourri, logé » disait l'offre d'emploi.

Source

⇐ Page précédente

Page suivante ⇒